Compte Rendu de l’action Volkswagen

 

Action devant Volkswagen

Action devant Volkswagen

Nous nous sommes retrouvés samedi à 10h30 au Géant Casino pour peaufiner les détails organisationnels.

A 11h, nous commencions à distribuer des tracts à l’entrée du magasin invitant les passant-e-s à venir assister en direct à la remise du prix du grand fraudeur 2015, cérémonie qui aurait lieu devant la concession Volkswagen toute proche. Le tract revenait sur le scandale économico-socialo-écologique de l’affaire des pots d’échappement Volkswagen.
Au bout d’un quart d’heure, un vigile de la sécurité est venu nous dire que nous n’étions pas sur la voie publique et que nous devions arrêter de distribuer. Comme convenu collectivement, nous avons répondu que nous préférions qu’il appelle la police.
En fait de police, c’est le responsable du centre commercial qui est venu papoter très cordialement avec nous : estimant que c’était beau de se mobiliser collectivement pour des causes comme celle là, que nous étions décidément une “bouffée d’air” bien sympathique qui n’empêchait nullement l’accès au magasin, et que nous allions partir très peu de temps après vers Volkswagen, ils nous a laissé finir notre distribution.
A 11h30, nous partions courageusement à 17 personnes – dont des boufféen-ne-s, des individus hors bouffée, et des militant-e-s du NPA – sous une pluie battante en direction de la concession Volkswagen.
Quelques minutes plus tard, des vigiles spécialement embauchés pour l’occasion par la concession Volkswagen (qui n’avait visiblement pas conscience du privilège qu’on lui faisait avec ce prix) nous informaient que personne de Volkswagen ne voulait venir nous parler, et qu’on ne rentrerait pas dans les locaux. Remarquez que le concessionnaire n’a même pas fait appel au service public des forces de l’ordre pour contenir nos foules à l’extérieur et a préféré avoir recours à une boîte de sécurité privée.

Remise du prix du Fraudeur 2015

Remise du prix du Fraudeur 2015

On avait prévu le coup, donc après avoir chanté des slogans comme “Volkswagen pollueur, Volkswagen profiteur” nous avons démarré notre cérémonie de remise de prix à l’extérieur : “client” désespéré criant dans le mégaphone “Volkswagen rend moi mon argent !”, discours fort bien tournés, panneau “Volkswagen das fraude” visible par les centaines de voitures qui passaient sur le rond-point, pot d’échappement doré, costard-cravate, et public enflammé, tout y était, et c’était fort rigolo ! Un conducteur au volant d’une Volkswagen a même klaxonné en soutien !
Un journaliste d’Alterinfo a suivi toute la cérémonie, et nous sommes ensuite reparti avec nos slogans et nos parapluies, en laissant quand même un tract et le prix pot d’échappement devant chez Volkswagen.

L’action était soutenue par le NPA (dont des militant-e-s étaient présent-e-s), Ensemble, et les Jeunes Ecologistes Bretagne.

Elle a été relayée par les médias Canal B et Alter1fo (dont vous pouvez voir ici le reportage)

Pour une première action boufféenne de 2016 dont l’objectif était d’être fun et construite collectivement, c’est un bon début : c’était fun, et tout le monde est repartis frôlant la pneumonie mais apparemment contents et partants pour continuer la construction collective de la lutte. Affaire à suivre !